Le stress peut être positif. Dans des situations extrêmes, il active l’adrénaline, la noradrénaline et le cortisol, et ces hormones se mobilisent pour une plus grande activité et une action plus rapide. Cependant, si vous ressentez du stress de manière chronique, il se transforme en stress négatif, c’est-à-dire en détresse. Ce type de stress affaiblit le corps, a un effet négatif sur le psychisme et déclenche un certain nombre d’émotions accablantes telles que la peur, l’anxiété ou la tristesse. Dans la suite de cet article, nous vous donnons des astuces pour gérer le stress.

#1 N’oubliez pas d’avoir une bonne alimentation

Essayez d’éviter ou de limiter les aliments qui augmentent votre niveau de stress. La caféine et la nicotine sont des stimulants. Donc au lieu de réduire votre niveau de stress, elles l’augmentent. L’alcool pris en petite quantité a également un effet stimulant. Ce n’est donc en aucun cas une bonne méthode pour lutter contre le stress.

Du sport pour lutter contre le stress

Il est préférable de remplacer les boissons contenant de la caféine ou de l’alcool par de l’eau ou des tisanes apaisantes. Parlant de tisanes apaisantes, le cbd shop Dundees en propose de bonnes variétés. Essayez également de limiter les sucres raffinés présents dans de nombreux aliments apparemment secs, tels que les plats épicés, le pain et les vinaigrettes. Le sucre provoque des pertes d’énergie et de la fatigue, ce qui peut augmenter le stress perçu.

#2 L’activité physique est importante

Essayez également d’inclure une activité physique régulière dans votre routine quotidienne. L’Organisation américaine pour l’anxiété et la dépression rapporte que l’exercice aérobique régulier réduit la tension générale, augmente et stabilise l’humeur et améliore l’estime de soi et le sommeil. Saviez-vous que les troubles du sommeil sont source de stress ? Cinq minutes d’exercice seulement stimulent l’effet anxiolytique et vous aident à combattre le stress. L’effort physique réduit également le niveau d’hormones de stress et augmente la tolérance aux stimuli de stress.

#3 Prenez soin de votre hygiène de sommeil

Les recherches sur la corrélation entre le sommeil et le stress menées par Hannah Lund et ses collègues prouvent qu’un sommeil de mauvaise qualité augmente les réactions de stress. Les glandes surrénales sécrètent alors du cortisol d’une manière similaire à l’apparition réelle de stimuli de stress. Le stress peut interrompre votre sommeil ou vous empêcher de vous coucher tôt, alors prenez des mesures avant de vous coucher pour vous aider à vous détendre.

Vous pouvez prendre un bain chaud ou lire un livre peu exigeant. N’oubliez pas d’éviter l’écran d’ordinateur, de téléphone ou de télévision. Cela aidera votre cerveau à désactiver le mode alerte et à se calmer, et finalement à améliorer la qualité de votre sommeil. Essayez de vous coucher à des heures à peu près similaires et de dormir au moins 8 heures chaque nuit.

#4 Parlez à vos proches et tenez un journal

Le stress influence négativement le jugement et rend les événements plus effrayants qu’ils ne le sont réellement. Parler à un être cher peut faciliter la recherche d’une solution et en même temps soulager une partie de la tension qui s’est accumulée en vous. Tenir un journal est aussi une bonne méthode. Écrivez-y vos sentiments, émotions, pensées et décrivez les événements qui vous stressent.

Pour chacun d’eux, notez également des conseils qui suggéreraient comment aborder des événements similaires, afin de ne pas être trop stressé par eux. Grâce à cela, vous comprendrez ce qui vous stresse le plus et vous développerez des mécanismes pour mieux faire face aux situations stressantes. L’écriture, l’exercice et la méditation réduisent les niveaux de stress et augmentent le bonheur.