Si vous avez des problèmes de santé et que vous êtes incapables de vous rendre par vous-même sur le lieu de vos soins, vous pouvez faire appel aux services d’un taxi conventionné. Ces taxis d’un genre particulier disposent d’un agrément de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). Vos frais de transport seront donc pris en charge par la CPAM. Mais, comment bénéficier d’une prise en charge lorsqu’on prend un taxi conventionné ? Lisez la suite pour le savoir.

Qu’est-ce qu’un taxi conventionné ?

Les taxis conventionnés sont un type de transport médical destiné aux patients qui ont des problèmes de mobilité. Les usagers des taxis conventionnés sont des gens qui n’ont pas besoin d’une ambulance, mais juste d’un véhicule pour les amener à l’hôpital. Pour avoir le titre de taxi conventionné, il faut disposer d’un agrément de la CPAM. Le logo de la CPAM doit d’ailleurs obligatoirement figurer sur le véhicule de transport.

prise en charge taxi conventionné

Qui a besoin d’un taxi conventionné ?

Les taxis conventionnés ne sont pas des ambulances. Ils ne sont donc pas destinés au transport d’urgence. Quoiqu’ils soient aménagés pour un transport confortable des patients, ils ne disposent pas des équipements nécessaires pour le transport des cas urgents. Ils servent au transport des malades qui ont juste des problèmes de mobilité.

Les femmes enceintes, les personnes en situation de handicap et les personnes âgées sont les clients les plus réguliers de ce type de transport médical. En dehors de ces catégories, tout le monde peut réserver un taxi conventionné. Toutefois, pour bénéficier d’une prise en charge et d’un remboursement, il faut respecter des conditions bien précises.

Comment faire pour bénéficier d’une prise en charge taxi conventionné ?

Vous devez respecter des conditions bien précises pour espérer que la CPAM prenne en charge les frais du taxi conventionné. Vos frais peuvent être pris en charge si vous entrez ou vous sortez d’une hospitalisation. Si vous souffrez d’une affection de longue durée qui requiert de fréquentes visites à l’hôpital, vos frais de transport seront pris en charge par la CPAM.

C’est aussi le cas si vous avez été victime d’un accident du travail ou si vous souffrez d’une maladie professionnelle. Si votre déplacement à l’hôpital requiert que vous soyez allongé ou si vous avez besoin de surveillance durant la durée du trajet, la CPAM prendra en charge vos frais de transport. Vous pouvez aussi bénéficier d’une prise en charge, si vous accompagnez un enfant de moins de 16 ans à l’hôpital.

La condition la plus importante reste toutefois la prescription médicale. Votre médecin doit indiquer que vous avez besoin d’un taxi conventionné. Il est conseillé de vous munir de votre carte Vitale.

Quel est le taux de remboursement des taxis conventionnés ?

Pour bénéficier du tiers payant, vous devrez être muni de votre carte Vitale et d’une prescription médicale. Si vous n’avez pas ces documents à votre disposition, vous devrez avancer les frais, puis demander un remboursement à la CPAM. Comme pour les autres prestations de l’assurance maladie, les frais des taxis conventionnés sont remboursés à hauteur de 65%, si vous restez bien sûr dans la limite des plafonds fixés par la CPAM.