Proposée aux patients ayant des difficultés à déloger certains amas graisseux, la cryolipolyse traite la cellulite, les bourrelets et d’autres adipocytes localisés. Cette méthode détruit le gras par le froid. La graisse est ensuite éliminée plus facilement par l’organisme. Comment fonctionne la cryolipolyse ? Voici toutes les réponses à vos questions.

La cryolipolyse en quelques mots

Également appelée CoolSculpting®, la cryolipolyse est une technique de médecine esthétique destinée à éliminer la graisse. Elle est appelée CoolSculpting® parce que c’est le dispositif médical le plus utilisé pour une cryolipolyse. 

Les patients y ont essentiellement recours pour les petits bourrelets. Agissant au niveau des cellules adipeuses par le froid, la cryolipolyse est indolore. Elle ne nécessite ni chirurgie, ni anesthésie. En tout cas, la cryolipolyse est réalisée uniquement par des chirurgiens plasticiens, des dermatologues ou des médecins.

Son efficacité repose sur le mécanisme d’apoptose. Pour utiliser des termes plus simples, il s’agit en gros de la mort programmée des cellules. En réalité, notre organise réalise naturellement ce mécanisme au quotidien. En effet, les cellules mortes sont éliminées par le corps pour éviter les troubles et maladies qu’elles pourraient provoquer. Certaines de ces cellules se renouvellent, mais d’autres comme les cellules graisseuses, non.  S’il y en a de nouveau après la cryolipolyse, ce sont des nouvelles cellules adipeuses, mais pas le renouvellement automatique de celles qui ont été éliminées. 

En tout cas, ce mécanisme d’apoptose se met naturellement en marche quand les amas graisseux sont exposés à l’intensité du froid produit par le CoolSculpting®. Ils perdent alors en volume et finissent par disparaître. 

Pourquoi y avoir recours ? 

Cette technique est recommandée pour éliminer efficacement la graisse tenace sur des zones localisées. Les bourrelets sur certaines parties de votre corps ne partent pas malgré une alimentation saine et une pratique régulière du sport ? La cryolipolyse est certainement la solution. 

Cette méthode est très plébiscitée pour différentes zones du corps :

  • Le double-menton
  • Les plis au niveau des aisselles
  • La face interne des cuisses
  • La face interne des bras
  • Les bras
  • Le pli sous les fesses
  • Le gonflement des glandes mammaires chez les hommes
  • La graisse du haut du dos
  • La culotte de cheval
  • Etc. 

Précision importante : la présence de réels bourrelets est indispensable. Autrement, la technique ne fonctionne pas. Par ailleurs, la cryolipolyse n’est pas recommandée aux femmes enceintes. Demandez aussi l’avis de votre médecin si vous êtes très sensible au froid.  

Concernant les résultats, chaque séance permet de perdre jusqu’à 45% des amas graisseux situés au niveau des zones traitées. Ainsi, le nombre de séances dépend des objectifs de chaque patient. Dans certains cas, une seule séance suffit. Cependant, le résultat apparaît progressivement et le résultat définitif est visible au bout de 2 à 3 mois. Et pour un résultat à long terme, la meilleure solution reste l’alimentation saine et la régularité des activités physiques. 

comment fonctionne la cryolypolise

Déroulement d’une séance de cryolipolyse

La zone à traiter est en premier lieu protégée par un coussinet de gel pour éviter que le froid soit directement en contact avec la peau. Comme la technique implique une aspiration avec une sorte de ventouse, un contact direct en plus du froid abîmerait sérieusement les cellules cutanées. Des panneaux réfrigérants sont ensuite placés sur les bourrelets. 

Une fois que le processus débute, les panneaux aspirent la peau, ce qui provoque une sensation d’inconfort avec de légers pincements et picotements. Mais la zone s’engourdit rapidement et ces sensations désagréables disparaissent. La température commence alors à baisser jusqu’à atteindre -10°C. Ce froid intense est maintenu par l’appareil appelé CoolSculpting® durant le temps nécessaire pour un traitement efficace. La peau est ainsi traitée zone par zone et la durée est déterminée par le praticien en fonction de la résistance des amas graisseux concernés. 

Le processus agit en profondeur, mais en de termes simples, la cryolipolyse tue les cellules adipeuses de manière ciblée. Bien entendu, cette technique est sans danger pour les cellules voisines. Il faut savoir que les cellules adipeuses sont beaucoup plus sensibles au froid. Une fois mortes, elles sont progressivement éliminées par l’organisme via le système lymphatique. Une partie est également éliminée par le foie. Le processus d’élimination prend plusieurs semaines voilà pourquoi les résultats d’une cryoliolyse ne sont pas visibles immédiatement après la séance. 

Par ailleurs, en plus de son efficacité, le CoolSculpting® est aussi plébiscité du fait de l’absence de suite « opératoire » En effet, on peut immédiatement reprendre ses activités quotidiennes, juste après l’intervention. La zone aspirée peut présenter une légère rougeur et une légère insensibilité, mais cela dure seulement quelques heures. Chez les personnes dont la peau marque facilement, quelques hématomes peuvent aussi apparaître pendant quelques jours. Par ailleurs, il se peut que l’on ressente des courbatures, mais rien de gênant et tout se dissipe au bout d’une semaine à dix jours. 

Malgré son efficacité, la cryolipolyse n’est pas un régime. Il est préférable d’éliminer d’abord les amas graisseux par une alimentation équilibrée et des activités physiques régulières. Seules les cellules graisseuses tenaces seront alors prises en charge par le CoolSculpting®.