Maigrir en mangeant, c’est la nouvelle tendance des régimes minceur. Au moment où la plupart des méthodes restrictives ont montré leurs limites en matière de perte de poids, nombre de programmes se sont retournés désormais vers une approche plus douce et moins contraignante. Il faut dire que la perspective d’atteindre ses objectifs de perte de poids sans pour autant se priver séduit, surtout quand on a déjà essayé des approches plus drastiques et pas très efficaces. C’est dans cette logique que s’inscrit le programme Croq’kilos, qui a été créé en 2016 par la chaîne de télévision M6 et le magazine Fourchette & Bikini. Difficile de rester de marbre face à une offre si attractive ; la preuve, c’est que beaucoup de personnes se sont déjà laissées tenter par le programme. Les avis cependant, restent mitigés Le régime est-il véritablement efficace ? À quoi faut-il s’attendre et jusqu’à combien de kilos peut-on espérer perdre ?

Croq’Kilos ou mincir tout en se faisant plaisir

Croq’kilos est un programme minceur payant qui fonctionne suivant le principe selon lequel, pour perdre du poids, il faut consommer moins de calories que la quantité dépensée quotidiennement par l’organisme. Autrement dit, il s’agit d’un programme qui propose une perte de poids axée sur la mise en place d’un régime alimentaire hypocalorique. 

Convaincus que perdre du poids ne devrait pas être nécessairement une torture aussi bien physique que psychologique, les initiateurs de ce programme envoient chaque jour à leurs abonnés, des recettes de repas gourmands à faire soi-même. Les personnes ayant décidé de perdre du poids en suivant le programme Croq’Kilos ont plusieurs choix pour se concocter elles-mêmes un régime hypocalorique selon leurs préférences. Le tout se déroulant sous les conseils des diététiciens du programme.

salade

Les promesses du programme Croq’Kilos

Le démarrage du programme est précédé d’un bilan minceur. Il s’agit du calcul de son IMC (Indice de Masse Corporelle) sur la base des informations fournies à l’inscription. L’IMC s’obtient en divisant le poids en kilogrammes par le carré de la taille en mètres. Ce paramètre permet à chaque nouvel adhérent de découvrir son objectif de poids idéal ainsi que la date à laquelle il pourrait l’atteindre. 

S’il est vrai que le site du programme ne garantit pas la perte d’un nombre précis de kilos, les différents témoignages recueillis font état d’une moyenne de 3,9 kilogrammes en moins, sur une période d’un (01) mois. Certains abonnés prétendent même avoir perdu 32 kilos en suivant le programme Croq’kilos. 

Ces chiffres, quand bien même très attractifs, sont toutefois à prendre avec des pincettes. Conformément aux recommandations des nutritionnistes, ils ne doivent pas faire l’objet d’une généralisation, étant donné que chaque organisme est particulier et réagit de façon différente au changement d’habitudes alimentaires. Par ailleurs, il faut dire que les exigences contraignantes du programme Croq’Kilos imposent bien souvent des attentes plus réalistes au fil du temps.

Des attentes plus réalistes liées aux contraintes

Compte tenu de la sélection stricte des aliments entrant dans la préparation des plats du régime Croq’Kilos, beaucoup d’utilisateurs n’arrivent pas à suivre le programme très longtemps. Certains abandonnent en cours de chemin, ne pouvant se permettre une hausse si importante du montant à allouer aux courses. En outre, pour bénéficier pleinement des avantages dudit régime, il est préférable d’y associer la pratique régulière d’une activité physique d’une certaine intensité, ce qui n’est pas toujours évident quel que soit le degré de motivation initial.

Une approche moins préjudiciable que les régimes privatifs ?

Toute perte de poids, pour être saine, doit se baser sur une alimentation plus ou moins régulière et équilibrée. Au contraire, le fait de se priver trop longtemps peut occasionner une carence en certains nutriments, essentiels au fonctionnement du corps. Cela peut entraîner à la longue, des troubles alimentaires comme l’anorexie mentale et la boulimie notamment chez les adolescents, avec des répercussions d’ordre psychologique non négligeables.

Par ailleurs, il faut savoir que l’organisme humain fonctionne selon un système qui lui permet d’utiliser une partie de l’apport calorique et de se prémunir du déficit en stockant les excédents. Le principe d’un rééquilibrage alimentaire est de se débarrasser du stockage excédentaire et de réguler l’appétit. Le résultat est un rapport sain à la nourriture et un apport calorique optimal.