La médecine vasculaire est une branche de la médecine qui traite de l’émergence, de l’épidémiologie, du diagnostic, de la thérapie, de la rééducation ainsi que de la prévention des maladies des artères, des veines et des vaisseaux lymphatiques. Elle comprend deux disciplines, à savoir, l’angiologie et la chirurgie vasculaire. L’angiologie est le domaine le plus jeune de la médecine interne traitant de la prise en charge des maladies vasculaires.

Définition de la médecine vasculaire

La médecine vasculaire est une branche de la médecine à la frontière de domaines connexes, tels que : la neurologie, la rhumatologie, la cardiologie et l’hématologie. Sa création est liée aux progrès de la médecine et à l’émergence de nouvelles méthodes de traitement et de prévention des maladies vasculaires. Le fondateur de la médecine vasculaire moderne est Max Ratschow, professeur allemand et fondateur de la première clinique d’angiologie à Darmstadt.

La médecine vasculaire offre des soins complets pour :

  • Les maladies du système vasculaire;
  • La maladie artérielle périphérique;
  • L’athérosclérose diffuse et prématurée;
  • Les maladies veineuses (ulcères de stase veineuse, thrombose veineuse profonde, varices et varicosités).

Elle traite également les conditions comme le syndrome de Raynaud, l’érythromélalgie, l’aortite, l’aortite à cellules géantes, l’artérite de Takayasu et la dysplasie fibromusculaire.

Les spécialistes de la médecine vasculaire diagnostiquent et gèrent les troubles artériels, veineux et lymphatiques. Ils prodiguent également des soins ponctuels et de longue durée aux patients atteints de troubles de la coagulation.

Le principe de la médecine vasculaire

Les spécialistes en médecine vasculaire proposent des approches avancées de diagnostic, de traitement et de prévention des maladies du système vasculaire ou circulatoire. Le système circulatoire comprend les artères, les veines et les lymphatiques. Les spécialistes de la médecine vasculaire travaillent en étroite collaboration avec des spécialistes de la prévention des maladies cardiaques et vasculaires. Ils collaborent également avec des équipes de génétique cardiovasculaire pour fournir une approche globale des maladies vasculaires dans la mesure où elles affectent le patient et les membres de sa famille.

Les spécialistes en médecine vasculaire sont engagés dans une approche holistique des soins des maladies vasculaires qui assure la prise en charge des besoins physiques, mentaux, spirituels et

sociaux du patient. Ils entretiennent de solides relations avec les physiothérapeutes, les nutritionnistes, les conseillers, les groupes de soutien spécifiques à une maladie et les programmes de bien-être. L’accent mis sur le mode de vie en tant qu’élément clé de la santé vasculaire tire parti des programmes axés sur l’arrêt du tabac, l’exercice et plus encore.

Applications de la médecine vasculaire

Le plus souvent, les patients qui consultent un spécialiste de la médecine vasculaire présentent des symptômes tels que

  • Crampes aux jambes et sensation de brûlure;
  • Gonflement des jambes et des chevilles;
  • Sentiment jambes lourdes;
  • Varicosités;
  • Varices;
  • Picotements fréquents et engourdissements dans les membres;
  • Manque de sensation dans les membres.

Ceux-ci peuvent être les premiers symptômes de problèmes de circulation, surtout s’il y a des troubles tissulaires.

Un spécialiste en médecine vasculaire est parfois familièrement appelé « médecin des veines et des artères. C’est exact et juste parce que la plupart des maladies dont traite un angiologue sont liées au système sanguin, en particulier aux vaisseaux sanguins humains. En pratique, la médecine vasculaire traite également les maladies cardiovasculaires liées au système lymphatique. Les maladies les plus courantes qui nécessitent des consultations avec un spécialiste en médecine vasculaire comprennent : 

  • Les anévrismes;
  • L’insuffisance veineuse chronique;
  • La thromboembolie veineuse;
  • L’ischémie aiguë des membres;
  • Les varicosités et les varices;
  • Le lymphœdème
  • Les varices des membres inférieurs;
  • La thrombose veineuse profonde;
  • Le pied diabétique;
  • L’embolie pulmonaire;
  • Les syndromes compressifs;
  • Le Syndrome de Raynaud;
  • L’athérosclérose (y compris, entre autres, l’athérosclérose des membres inférieurs et l’artériosclérose carotidienne);
  • Les maladies inflammatoires de l’appareil circulatoire;
  • Les tumeurs du système vasculaire.

Les maladies des veines et des artères, si elles ne sont pas traitées, peuvent causer de graves problèmes de santé. Donc si vous les suspectez, ne tardez pas et prenez rendez-vous avec un angiologue.

Les thérapies utilisées en médecine vasculaire

Traitements non invasifs ou mini-invasifs

Après le diagnostic, le spécialiste en médecine vasculaire peut décider d’utiliser des traitements non invasifs ou mini-invasifs. La plupart d’entre eux consistent généralement à fermer les vaisseaux sanguins malades avec un traitement au laser ou par sclérothérapie.

Cependant, lorsque la maladie a atteint un stade plus avancé, l’angiologue orientera le patient vers un chirurgien vasculaire. Il ou elle décidera de procédures plus invasives telles que l’angioplastie par ballonnet ou l’implantation d’un stent. Le chirurgien vasculaire peut également effectuer des opérations telles que la reconstruction ou la restauration des artères.

Le diagnostic vasculaire est basé sur des antécédents médicaux détaillés, un examen physique, ainsi que sur des examens tels que l’USG Doppler des vaisseaux. Un diagnostic complet permet de déterminer clairement quels changements vasculaires sont intervenu chez un patient et de sélectionner la méthode de traitement la plus efficace.

Stripping de la veine

Dans les situations où les varices sont trop étendues et grandes, la méthode d’oblitération, c’est-à-dire les injections, ne peut pas être utilisée. Dans ce cas, la chirurgie devient indispensable. L’une des méthodes couramment utilisées est la méthode dite le stripping de la veine, qui consiste à retirer les varices et à couper les veines inefficaces.

La veine saphène, lorsqu’elle a des valvules défectueuses, cesse de remplir sa fonction. Par conséquent, la seule méthode consiste à exciser cette veine et à éliminer les varices. L’ablation de la veine saphène par stripping consiste à découvrir chirurgicalement sa dernière section dans l’aine et à la ligaturer à son point d’entrée dans la veine fémorale. Dans l’étape suivante, une sonde est insérée dans la veine du côté de la cheville. Après avoir coupé les extrémités de la veine, la sonde est retirée.

Traitement au laser des varices

Le traitement au laser des varices, est actuellement l’une des méthodes les plus populaires pour éliminer cette affection courante. La méthode est utilisée à la fois aux stades initiaux et plus avancés du développement des modifications veineuses des membres inférieurs. L’endommagement du vaisseau sous l’effet de la lumière laser initie des processus qui se traduisent par une atrésie, puis une disparition complète des varices.

Quelles sont les précautions à prendre concernant la médecine vasculaire ?

Le traitement des maladies des veines et des artères est généralement de longue durée. Il nécessite également beaucoup d’engagement de la part du patient. La forme de traitement dépend de la gravité de la maladie. Le stade initial de la maladie nécessite souvent la fermeture des vaisseaux sanguins avec un laser ou une injection. Les stades avancés de la maladie nécessitent une intervention chirurgicale.

Un angiologue n’est pas un chirurgien, ce qui signifie qu’il traite ses patients de manière conservatrice, en prescrivant des agents pharmacologiques et des traitements moins invasifs, tels que la thérapie par compression, la barothérapie ou la thérapie par le froid. Il y a une nette différence entre un angiologue et un chirurgien vasculaire. Le premier traite principalement les pathologies vasculaires et ne réalise pas d’actes chirurgicaux. Si une telle chirurgie est nécessaire, il réfère son patient à un chirurgien vasculaire.

L’un des rôles du spécialiste en médecine vasculaire est de promouvoir des mesures préventives visant à prévenir les maladies des veines et des vaisseaux sanguins. Les médecins motivent les patients à suivre des règles de base, telles que :

  • L’activité physique;
  • Eviter un mode de vie sédentaire;
  • Eviter de croiser les jambes;
  • Porter des chaussures plutôt plates;
  • Maintenir un poids sain;
  • Avoir une alimentation riche en légumes et fruits;
  • Eviter de prendre de longs bains chauds.