Le vieillissement du corps est un processus tout à fait naturel qui affecte tous les organes du corps humain. L’un d’eux est les yeux. C’est pourquoi la vision après 40 ans se détériore progressivement. La diminution de l’acuité visuelle liée à l’âge, bien qu’elle ne soit pas une maladie, peut rendre la vie quotidienne difficile. Voyons pourquoi l’acuité visuelle diminue avec l’âge.

Quelles sont les raisons pour lesquelles l’acuité visuelle diminue avec l’âge ?

Au fil des ans, de nombreux changements inévitables et irréversibles se produisent dans le corps. Nous commençons à remarquer une altération progressive du fonctionnement du système dans son ensemble et de ses composants individuels. Cette situation s’applique également à la vue, dont la grande majorité des patients de plus de 50 ans se plaignent de la détérioration des performances. Il existe de nombreuses causes connues qui peuvent entraîner une diminution de l’acuité visuelle.

acuité visuelle

Comment l’acuité visuelle diminue-t-elle avec l’âge ?

Avec l’âge, le cristallin se durcit et devient moins flexible. L’effet de ceci est une perte lente de sa capacité à changer de forme. Le processus de changements est un phénomène physiologique naturel lié au vieillissement du corps humain. Il commence généralement après l’âge de 40 ans. Avec le temps, elle évolue de sorte que vers 60 ans l’œil perd complètement sa capacité de mise au point. La cataracte par exemple touche 20 % de la population âgée de plus de 65 ans.

L’accommodation (ajustement) est un phénomène qui vous permet d’ajuster la puissance de focalisation de l’œil à des objets qui sont à différentes distances de nous. Lorsque nous regardons des objets à proximité, les muscles ciliaires se contractent, le cristallin se gonfle et s’épaissit. Lorsque vous concentrez vos yeux sur des objets éloignés, le muscle ciliaire se détend et le cristallin s’aplatit.

Avec l’âge, le cristallin perd de sa souplesse et les muscles travaillent plus faiblement. Il n’est donc pas capable de changer de forme correctement et de réfracter la lumière. Le résultat est une perte de l’acuité visuelle de près.

Le premier symptôme visible de ces changements est la difficulté de lecture. Avec l’âge, nous commençons à éloigner de nos yeux le journal ou le livre que nous lisons, car les contours des lettres commencent à perdre de leur netteté et nous cessons de les distinguer.

En même temps, nous pourrons voir les inscriptions plus loin. Ce problème n’a rien à voir avec les déficiences visuelles précédemment diagnostiquées. Il affecte à la fois les personnes myopes et hypermétropes ainsi que les personnes qui n’avaient auparavant aucun problème de vision.

Peut-on éviter la diminution de l’acuité visuelle liée à l’âge ?

La diminution de l’acuité visuelle liée à l’âge ne peut être évitée. Mais si elle survient, vous pouvez la corriger auprès de spécialistes tels que l’Institut Laser Vision. Cela ne veut bien sûr pas dire qu’il faut rester les bras croisés ! Dans l’exemple de la cataracte, il y a tout de même 80% des personnes de 65 ans et plus qui font pas cette maladie. c’est dire que vous pouvez faire quelque chose.

Tout d’abord, vous devez vous assurer que vos yeux fonctionnent dans des conditions confortables. Les problèmes liés à l’acuité visuelle sont accélérés par un travail visuel prolongé et intense devant l’ordinateur, ainsi que d’autres appareils électroniques, comme les tablettes ou les smartphones.

Vous devez donc détendre nos yeux en faisant des pauses et en regardant au loin, de préférence les éléments verts de l’environnement. Il convient également de rappeler que certains médicaments, notamment les antidépresseurs et les antihistaminiques, ainsi que l’alcool, affectent négativement la flexibilité du cristallin. Une bonne alimentation riche en lutéine et en antioxydants est également importante.