Existe-il un âge idéal pour avoir une greffe de cheveux ? Puisque la nature et la cause de la calvitie sont connues, l’implant capillaire est devenu la solution la plus efficace pour ceux qui ont complètement perdu les cheveux dans une ou plusieurs zones de la tête. Des hommes et des femmes d’âges différents et de régions du monde s’intéressent à la greffe de cheveux. C’est pourquoi, nous allons tenter de répondre à cette question.

Qu’est-ce que l’implant capillaire ?

L’implant capillaire ou greffe de cheveux est un traitement chirurgical conçu pour résoudre des problèmes tels que l’alopécie, la calvitie et la chute anormale des cheveux. C’est une opération clinique qui n’est plus un tabou. Elle a atteint au fil des années une grande fiabilité et une garantie de succès. Vous pouvez voir le résultat d’implant capillaire assez rapidement.

implant capillaire

Les cheveux utilisés pour les greffes sont des cheveux obtenus sur le patient lui-même. Il n’y a donc aucun ne risque de rejet. Elle est réalisée en une seule séance. L’opération dure en moyenne sept ou huit heures et pendant cette période, il est possible d’implanter jusqu’à 5000 unités folliculaires.

C’est un traitement indolore réalisé sous anesthésie locale. Le patient peut voir le résultat d’implant capillaire immédiatement. Entre le quatrième et le sixième mois, les cheveux greffés poussent en continu. Il n’y a pas de différence entre les cheveux greffés et les autres. Ils ne nécessiteront pas de traitement différent car ce sont les propres cheveux du patient qui ont été transférés vers une autre zone de sa tête. Il n’y aura pas de marques ou de cicatrices sur la tête.

Y-a-t-il un âge idéal pour l’implant capillaire ?

L’une des questions les plus fréquemment posées, lors des consultations dans les cliniques spécialisées en greffe de cheveux, par les personnes qui ont l’intention de récupérer les cheveux perdus, concerne l’âge auquel une personne peut avoir une greffe de cheveux.

La réponse est claire : tout adulte, qui n’a pas de problèmes de santé incompatibles avec l’implant capillaire ou avec les médicaments qui seront administrés et appliqués pendant la période postopératoire, peut subir une greffe de cheveux.

La seule chose qui est exigée des candidats à une greffe de cheveux est qu’en plus de réussir un test sanguin, ils aient une zone donneuse avec des follicules épais, car ceux-ci devront repousser pour épaissir les zones chauves.

S’il est souvent dit que la tranche d’âge pour une greffe de cheveux se situe entre 18 et 80 ans, il est également vrai que la plupart des spécialistes recommandent à ceux qui envisagent de subir une telle chirurgie d’attendre jusqu’à l’âge de 30 ans. En effet, c’est le moment idéal pour faire une analyse de la gravité de l’alopécie et de ses conséquences, une fois le processus hormonal à l’origine de la chute des cheveux terminé.

Quel est le meilleur âge pour l’implant capillaire ?

Bien que l’implant capillaire soit techniquement possible à tout âge, nous recommandons une approche raisonnable. Il est conseillé de consulter votre dermatologue spécialisé en trichologie sur l’opportunité d’utiliser un traitement pharmacologique avant la chirurgie.

Nous prenons en compte qu’une greffe de cheveux chez des patients jeunes de moins de 30 ans donnera probablement l’effet esthétique recherché à court terme, mais elle ne peut assurer le succès final attendu si les cheveux non greffés sont affectés par l’action de l’hormone DHT. Si cela se produit, une redistribution adéquate des cheveux ne sera pas obtenue, car l’alopécie continuera à progresser.

Chez les patients de moins de 30 ans, les attentes concernant le résultat d’un traitement esthétique ont tendance à être idéalisées et peu réalistes. La conséquence la plus probable dans ce cas est qu’une nouvelle opération devra être réalisée après quelques années.