Depuis plusieurs années maintenant, Istanbul s’impose comme la capitale de la greffe de cheveux en Turquie. Il faut dire que sur place, les patients profitent d’agréables conditions d’accueil avec un forfait tout compris, du vol au transfert en passant par l’opération, l’intervention d’une traductrice ou le suivi postopératoire. Et tout cela pour un prix avantageux et jusqu’à 50 % moins cher qu’en France ! Alors en bref, voici pourquoi se tourner vers le tourisme médical pour une greffe de cheveux en Turquie !

Quels avantages pour des implants capillaires à Istanbul ?

En seulement quelques décennies, Istanbul est devenue la capitale du tourisme médical pour les patients souhaitant effectuer une greffe de cheveux en Turquie. Il faut dire que de nombreux chirurgiens renommés ont décidé de s’installer dans le pays pour faire profiter de techniques de pointe et hautement élaborées. Spécialisés en chirurgie plastique et esthétique, ils disposent d’un savoir-faire recherché qu’ils mettent à la disposition de leurs patients venus des quatre coins du monde. Vous pourrez d’ailleurs facilement les trouver en consultant l’annuaire des meilleures cliniques https://www.meilleureclinique.fr/blog/prix-greffe-cheveux-turquie/.

En plus, et contrairement à la France, toutes les formules pour la pose d’implants capillaires sont jusqu’à trois fois moins chères qu’en Europe ! En revanche, vous profitez d’une prise en charge intégrale jusqu’à 5 étoiles. À l’intérieur du forfait, vous pourrez donc profiter de l’hébergement, de la restauration et des différents services sur place. En plus, une traductrice vous accompagne tout le temps de votre séjour en vous attendant à l’aéroport. Les frais de taxi, de transfert et le vol sont également compris à l’intérieur du devis. En bref, vous optez pour une solution tout en un qui joint l’utile à l’agréable ! 

Dans quel cas opter pour des implants capillaires ? 

À partir de la trentaine, les hommes souffrent généralement de calvitie, un véritable complexe qui peut entraîner une perte de confiance en soi ou un repli social. Mais on retrouve également la perte des cheveux chez la femme, notamment en raison de l’âge ou d’un problème hormonal. Quoi qu’il en soit, c’est un trouble qui peut s’avérer irréversible et qui entraîne de nombreux désordres émotionnels.

Or, en optant pour une greffe de cheveux en Turquie, vous pourrez facilement rectifier ce problème pour retrouver un résultat naturel en seulement quelques semaines. Sur place, les chirurgiens pourront proposer différentes techniques qui sont efficaces pour lutter contre la calvitie, l’alopécie androgynie, l’alopécie cicatricielle, l’alopécie de traction ou la pelade. Lors de votre premier contact avec un chirurgien spécialisé sur Istanbul, ce dernier vous demandera de lui fournir des photos et posera un premier diagnostic pour vous orienter vers la greffe adaptée à la situation. 

Quels sont les différents types de greffes proposées ? 

Grâce au progrès scientifique, il est désormais possible de proposer une greffe de cheveux en Turquie dans un délai-record avec des résultats exceptionnels. Alors en bref, voici les différentes techniques couramment utilisées lors d’un implant capillaire :

La FUT

La FUT, ou Follicular Unit Transplantation, est une greffe de cheveux qui consiste à prélever des bandelettes horizontales de 10 à 30 cm au niveau du cuir chevelu, juste en haut de la nuque. Généralement, elle est réservée aux femmes ou aux hommes qui ont les cheveux longs puisqu’elle laisse une fine cicatrice linéaire à l’arrière du crâne. Une fois les bandelettes prélevées, elles sont découpées en micro greffes qui contiennent chacune trois ou quatre cheveux. Et ce sont ces greffons qui seront ensuite implantés sur la zone dégarnie avec de toutes petites incisions. Cheveux par cheveux, le chirurgien réalise un véritable travail d’orfèvre qui pourra durer entre 4 à 5 heures avec une implantation de 1000 à 4000 cheveux par FUT. Quant au suivi postopératoire, il faudra attendre en moyenne trois semaines pour que les petites croûtes disparaissent et que le résultat soit 100 % naturel. 

La FUE

La FUE, ou Folliculat Unit Extraction, est une technique de greffe de cheveux qui consiste à extraire les follicules pileux à l’arrière de la tête. Contrairement à la bandelette, il faudra donc prélever les cheveux un à un sur la partie donneuse avant de les réimplanter sur la zone receveuse. Ici, c’est une technique d’implant capillaire qui correspond de préférence à des hommes ou des femmes ayant les cheveux courts puisque bien souvent, le chirurgien doit raser la zone donneuse pour travailler plus facilement. Quant à la méthode d’implantation, c’est exactement la même que pour la technique de la FUT  avec une incision millimétrée et un délai postopératoire identique.  

La DHI 

La DHI, ou Direct Hair Implantation, est une technique de greffe de cheveux qui consiste à réaliser une extraction et une implantation de manière quasi-simultanée. À la pointe des dernières technologies, la durée de la séance varie entre deux à trois heures et vous permet d’obtenir un résultat dans un délai-record. Concernant la méthode, les follicules pileux sont directement retirés de la zone donneuse avant d’être implantés sur la zone dégarnie. C’est une opération qui s’effectue sous anesthésie locale et qui promet une guérison bien plus rapide puisque le greffon cicatrise beaucoup plus vite. 

Comment programmer une intervention à distance ?

Si vous avez décidé d’opter pour le tourisme médical en vous offrant une greffe de cheveux en Turquie, alors il existe certaines étapes incontournables à connaître pour bien préparer votre séjour et votre suivi postopératoire qui pourra durer entre 6 à 12 mois.

Le diagnostic pour des implants capillaires 

Lors d’un premier contact avec le chirurgien esthétique à Istanbul, vous n’avez pas besoin de vous déplacer puisque la consultation s’effectue directement en ligne. À cette occasion, ce spécialiste pose un diagnostic capillaire qui se basera sur la nature de vos cheveux et sa structure.

La première consultation pour une greffe de cheveux en Turquie 

Lors de votre séjour, le chirurgien vous recevra pour une première consultation directement à Istanbul qui lui permettra de mieux analyser votre cuir chevelu, son élasticité et la densité de vos cheveux. À la suite de ce premier bilan clinique, il vous orientera vers la méthode de transplantation la plus indiquée pour les greffons.

Le rendez-vous à la clinique sur Istanbul

Le jour de l’intervention pour votre greffe de cheveux, vous serez encadrés par une équipe de professionnels. Vous pourrez même disposer d’un suivi psychologique durant toute cette étape. La durée varie en fonction de la technique utilisée et pourra aller jusqu’à huit heures. Comme la greffe est effectuée sous anesthésie locale, vous ne ressentirez aucune douleur et aucune gêne lors de l’intervention.

Le suivi postopératoire 

Une fois l’intervention terminée, vous êtes invités à vous reposer dans votre hôtel et à profiter d’une petite visite touristique à Istanbul. Généralement, la prise d’antidouleurs est conseillée pour vous aider à dormir correctement. Dans les deux jours qui suivent, un nouveau rendez-vous clinique est fixé avec votre chirurgien qui vérifiera la réussite de la greffe. Pour observer un résultat définitif, il faudra attendre 12 mois pour une alopécie ou une calvitie.