À une époque où les standards de beauté et l’apparence sont plus exigeants et déterminant que jamais, avoir un beau sourire est très important pour la confiance en soi et pour entretenir des relations sociales sans craindre de jugement négatif. Cela sera d’autant plus vrai pour les personnes qui exercent certains métiers ou évoluent dans certains cercles professionnels, dans lesquels les relations personnelles avec les partenaires, collaborateurs et clients sont nombreux et répétés. Pour avoir les dents blanches, il existe de nombreuses méthodes, astuces et bonnes habitudes saines qui permettent d’y parvenir. Lorsqu’il s’agit de redresser la dentition en revanche, le recours à l’orthodontie est la seule et unique solution, qui saura offrir des résultats satisfaisants et un sourire parfait après quelques mois de traitement. Beaucoup de personnes délaient ou se refusent de tels soins, parfois par méconnaissance, mais aussi souvent pour des raisons budgétaires. Quelle est l’efficacité réelle des traitements orthodontiques pour adultes, ou encore comment se faire rembourser les soins ? Voici les questions auxquelles se propose de répondre cet article.

Des traitements coûteux non pris en charge par la sécurité sociale après seize ans. 

Une fois passé l’age de seize ans et à moins de qu’il s’agisse d’un traitement de 6 mois prescrit dans le cadre d’une préparation à une chirurgie des maxillaires, les traitements orthodontiques ne sont pas du tout remboursés par la CPAM, ce qui explique surement en grande partie les réticences de beaucoup à franchir le pas. Il est pourtant possible de se les faire rembourser, à condition de souscrire à une bonne mutuelle dentaire qui les prendra en charge, à l’image de la mutuelle Malakoff Humanis, mais aussi de nombreux actes peu ou pas remboursés par la sécurité sociale, comme les couronnes, les bridges, ou encore les implants dentaires.

Les traitements orthodontiques sont ils efficaces chez l’adulte ?

Bien qu’ils soient plus efficaces chez les enfants et les adolescents, les traitements orthodontiques ont tout de même une réelle efficacité chez les adultes. La grande différence réside dans le recours fréquent chez les adultes à un compromis thérapeutique visant à améliorer une malocclusion par une correction partielle, mais aussi par le fait que les anomalies liées aux malpositions dentaires sont extrêmement diverses chez l’adulte.

Ainsi, en fonction de l’usure et de la migration des dents de chaque patient, sans oublier les déchaussements, l’édentation ou encore les déviations entre les arcades, le traitement sera modulé et sera réalisé grâce au recours à différents spécialistes  (orthodontiste, dentiste, chirurgien…). Il est ainsi possible de se faire redresser les dents jusqu’à un âge avancé (soixante dix ans et plus)  qu’il s’agisse de raisons esthétiques ou fonctionnelles, à condition que la santé générale et parodontale le permette.

Les techniques et les appareillages ont également observé une évolution et des progrès notables, avec des appareils d’une grande discrétion permettant un port quotidien sans devoir arborer les bagues qui nous terrifiaient à l’adolescence. Cela explique certainement aussi la nette progression de l’orthodontie pour adultes, qui représente à ce jour près de 15 % des soins dispensés en France.