L’obésité a longtemps été considérée comme l’un des principaux facteurs de risque d’apnée obstructive du sommeil chez l’adulte. En particulier, avoir un gros ventre est de plus en plus considéré comme un facteur de risque particulièrement important pour l’apnée du sommeil. Cette observation a d’ailleurs été confirmée par de nombreux travaux de recherche.

Qu’est-ce que l’apnée du sommeil ?

L’apnée obstructive du sommeil est un trouble courant et grave dans lequel vous arrêtez de respirer pendant votre sommeil. On parle d’apnée dans les situations où l’arrêt ou la limitation du flux d’air par les voies respiratoires au niveau de la gorge dure au moins 10 secondes et se répète cycliquement pendant le sommeil.

apnée du sommeil et gros ventre

Des pauses répétées dans la respiration entraînent par conséquent une hypoxie dans le corps, qui peut être dangereuse pour notre santé et même pour notre vie. elle est souvent à l’origine d’accidents vasculaires cérébraux, d’hypertension et d’autres maladies cardiovasculaires.

On estime qu’une personne sur 10 qui ronfle souffre d’apnée du sommeil, mais il convient de rappeler que toutes les personnes qui ronflent ne souffrent pas d’apnée et que l’apnée à court terme survient également chez les personnes en bonne santé.

Si vous souffrez d’apnée du sommeil, vous n’êtes peut-être pas conscient de vos problèmes de sommeil, mais les personnes qui vivent avec vous peuvent remarquer que pendant votre sommeil, vous arrêtez de respirer, vous haletez, vous grognez, vous vous réveillez et vous vous endormez alternativement. Vous pouvez vous sentir somnolent et fatigué pendant la journée en raison de troubles du sommeil.

D’autres symptômes incluent:

  • Sommeil agité;
  • Sensation d’insomnie;
  • Ronflement fort;
  • Miction fréquente pendant la nuit;
  • Se réveiller avec une gorge sèche ou un mal de gorge;
  • Maux de tête du matin;
  • Irritation;
  • Brûlures d’estomac;
  • Prise de poids entraînant un surpoids ou une obésité abdominale;
  • Diminution de la libido ou impuissance chez les hommes;

Obésité et apnée du sommeil, quels liens ?

De nombreuses études confirment que l’obésité est un facteur de risque majeur pour le développement de l’apnée obstructive du sommeil. Une étude de Krieger J (1998) a clairement montré que 70 % des patients diagnostiqués avec une apnée du sommeil étaient obèses.

Une autre étude de Palta M et al (2000) a prouvé qu’une prise de poids de 10 % augmentait le risque de développer une apnée du sommeil jusqu’à 6 fois, tandis que la réduction de poids chez les personnes qui souffrent déjà d’apnée réduit son apparition.

La recherche a également montré que chez la moitié des hommes obèses c’est l’obésité qui est le principal facteur responsable de l’apparition de l’apnée. De plus, les hommes souffrant d’obésité morbide avec apnée concomitante ont un risque plus élevé de mort subite cardiaque. En plus de l’obésité, l’apnée du sommeil est également influencée par la circonférence du cou et par des facteurs métaboliques.

La recherche montre que non seulement l’obésité affecte l’apnée du sommeil, mais que l’apnée du sommeil contribue également à l’obésité. Cette dépendance est communément appelée « cercle vicieux ». Les déficits de sommeil provoqués par l’apnée, ainsi que la sensation d’irritabilité, la somnolence diurne ou la fatigue ne favorisent pas une alimentation équilibrée ni une activité physique.

Y-a-t-il un lien entre gros ventre et apnée du sommeil ?

Une nouvelle étude met en évidence un lien étroit entre la graisse viscérale et l’apnée obstructive du sommeil. Des chercheurs au Japon ont examiné la relation entre la graisse viscérale et l’apnée obstructive du sommeil chez les hommes et les femmes. Ils ont trouvé une forte association entre l’apnée du sommeil et l’accumulation de graisse viscérale chez les hommes, mais pas chez les femmes. L’étude comptait 271 hommes et 100 femmes traités pour l’apnée obstructive du sommeil entre octobre 2008 et décembre 2010.

Une forte accumulation de graisse dans l’abdomen peut prédire l’apparition de l’apnée du sommeil, selon une étude réalisée à l’Hospital Universitari Germans et publiée dans le numéro de janvier 2008 de la revue américaine Obesity. Selon les résultats de la recherche, effectuer des mesures anthropométriques simples permettrait des études de sommeil plus simplifiées.

De plus, un gros ventre due à un excès de graisse peut comprimer la paroi thoracique d’une personne. Ce qui diminue le volume pulmonaire. Cette capacité pulmonaire réduite diminue le flux d’air. Ce qui rend les voies respiratoires supérieures plus susceptibles de s’effondrer pendant le sommeil.

Comment traiter l’apnée du sommeil chez les personnes en surpoids ?

Le choix de la méthode de traitement de l’apnée obstructive du sommeil dépend avant tout du stade de la maladie. Vous devez toujours essayer d’éliminer la cause de la maladie, qui est ici l’obésité.

Le traitement de première intention consiste en des méthodes conservatrices, telles que l’utilisation d’un masque de sommeil spécial combiné à un appareil PAP. Ce dernier crée une pression positive constante dans les voies respiratoires. On utilise aussi des dispositifs intra-oraux qui maintiennent la perméabilité des voies respiratoires supérieures.

Le traitement conservateur consiste à changer les habitudes. Le patient devra éviter de dormir sur le dos. Il devra aussi s’abstenir de consommer de l’alcool, des somnifères et des sédatifs avant d’aller au lit. La corrélation entre l’obésité et la survenue d’apnées du sommeil étant prouvée, il est recommandé aux personnes en surpoids de réduire leur poids corporel. Dans le cas des personnes souffrant d’obésité morbide, une chirurgie bariatrique est recommandée.

Chez certains patients, une intervention chirurgicale s’avère nécessaire. Elle est recommandée en particulier dans les situations où des anomalies importantes des voies respiratoires supérieures sont trouvées.

Chez les patients non traités, le pronostic s’aggrave considérablement et des complications graves se développent. Les plus courants sont l’hypertension, l’insuffisance cardiaque, la somnolence, les troubles de la mémoire et de l’attention et l’impuissance. Tous ces symptômes réduisent considérablement la qualité de vie des patients.

sommeil

Est-ce que maigrir peut guérir l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil est une maladie que vous pouvez gérer par des changements de style de vie. Cela inclut la perte de poids qui est importante pour limiter la gravité de ce trouble. Le changement des habitudes alimentaires associé à un mode de vie actif est crucial pour gérer l’excès de poids.

La perte de poids est un traitement efficace pour l’apnée obstructive du sommeil (AOS), mais les raisons et les mécanismes n’étaient pas entièrement compris. Des chercheurs de la Perelman School of Medicine de l’Université de Pennsylvanie confirment que l’amélioration des symptômes de l’OSA semble être liée à une réduction de la graisse dans la langue.

En utilisant l’IRM pour mesurer l’effet de la perte de poids sur les voies respiratoires supérieures chez les patients obèses, les chercheurs découvrent que la réduction de la graisse de la langue est un facteur primordial dans la réduction de la gravité de l’OSA. Les résultats ont été publiés en janvier 2020 dans l’American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine.