Actuellement, il est trois fois moins cher de vous faire une greffe capillaire en Turquie qu’en France et, rien qu’à Istanbul, il existe plus de 200 cliniques qui se consacrent à la réalisation des greffes de cheveux. Une simple recherche sur Internet vous confirmera que, pour un peu plus de 2500 euros (tout compris), la grande majorité des cliniques turques offrent ce service avec de très bons résultats. Cependant, la raison de choisir une clinique esthétique pour vous faire une greffe capillaire ne doit pas être seulement économique. En effet, vous devez choisir seulement les centres qui ont une bonne technique ainsi qu’une parfaite qualification professionnelle.

Pourquoi choisir la Turquie pour sa greffe de cheveux ?

La transplantation capillaire est l’une des interventions esthétiques les plus pratiquées en Turquie. Et les cliniques turques offrent de nombreux avantages, inaccessibles dans les pays européens, ce qui les rend très attractives pour la réalisation d’une greffe de cheveux.

Le prix

À Istanbul, une transplantation capillaire coûte la moitié, parfois moins qu’en France. Vous pouvez trouver des prix qui ne dépassent pas 2600 € pour une chirurgie complète. Il est donc normal que de nombreuses personnes se sentent attirées et demandent des informations pour se faire transplanter leurs cheveux dans ce pays.

La méthode utilisée

La méthode utilisée en Turquie pour la greffe de cheveux est la même que celle utilisée en France. Il s’agit d’une extraction un à un des follicules (FUE). Les follicules sont retirés de la zone arrière de la tête ou du cou, puis greffés dans la zone qui présente une alopécie. <a href= »https://greffe-de-cheveux-turquie.com/les-differentes-techniques-et-traitements-de-greffe/ »>Les différentes techniques</a> de greffe de cheveux ou de poils sont donc les mêmes en Turquie.

L’intervention ne demande pas d’hospitalisation. Ainsi, vous n’avez pas besoin de rester à la clinique, vous pouvez retourner dans le confort de votre hôtel après l’opération. La première nuit peut être un peu pénible, mais rien qu’un analgésique ne puisse résoudre. Après quelques jours, vous vous sentirez beaucoup mieux, de sorte que vous pourrez continuer votre vie habituelle.

La qualité

Beaucoup de Français optent pour la Turquie pour l’expérience de plus de 30 ans dans les greffes capillaires des chirurgiens turcs. Le pays compte notamment des spécialistes de la greffe comme le docteur Cinik.

Vous devez savoir qu’aujourd’hui, connaître le parcours et les réalisations des professionnels de la santé est beaucoup plus simple et peut être fait à partir de votre pays d’origine. Ainsi, la transplantation capillaire à Istanbul ou en Europe est mesurée par le professionnalisme du chirurgien et par la qualité de ses installations.

Le gouvernement turc a fait de grands efforts pour faire de son pays une référence mondiale dans ce secteur et a ainsi financé de grands travaux hospitaliers, il a investi dans la recherche et dans la formation dans la spécialisation en microgreffes capillaires pour le personnel médical et technico-sanitaire.

Comment trouver une greffe de cheveux de qualité en Turquie ?

Le prix est important, mais pas seulement. Vous devez avant tout chercher la qualité et le professionnalisme du chirurgien et de sa clinique pour votre opération. Les faibles coûts pour la vie en Turquie et le revenu par habitant permettent que leurs prix soient inférieurs à ceux pratiqués en France.

Demandez des références

Choisissez une clinique homologuée et toujours un chirurgien diplômé. Il y a des professionnels beaucoup plus habiles que d’autres et, bien sûr, certains endroits que vous devriez éviter. Vérifiez que la procédure que vous allez suivre est la même que dans votre pays.

Posez des questions

Posez des questions pour éliminer tous vos doutes sur les greffes capillaires. Par exemple, vous devez connaître le temps de récupération minimum dont vous aurez besoin pour passer les premières nuits dans la ville turque où vous allez subir votre opération.

Pensez à votre séjour

Utilisez ces jours pour vous reposer comme si c’était des vacances. Vous pouvez prolonger votre séjour au-delà des deux jours inclus dans votre forfait. Nous avons tendance à recommander que les « jours de tourisme » soient avant l’intervention, pour ne pas sortir avec un bonnet sur les photos, mais il y a ceux qui préfèrent rester un jour après l’intervention pour avoir plus de temps de récupération près de la clinique et être en mesure de rentrer à la maison avec la zone presque cicatrisée et la sécurité de la récupération.

Bien sûr, ce ne sont que des options supplémentaires, car l’intervention est de nature ambulatoire et ne comporte pas de complications. En fait, la grande majorité des patients reprennent leur routine quotidienne le lendemain de leur retour d’Istanbul.

En conclusion, faire une greffe capillaire en Turquie est la meilleure décision, tant que vous choisissez un centre de qualité avec des professionnels de haut niveau. Non seulement en raison de la différence substantielle dans le coût de l’ensemble du processus, mais aussi en raison de la grande expérience que les chirurgiens turcs ont dans cette discipline.